Cerveau et agilité coopérative

Cerveau et agilité coopérative

Un processus de d’apprentissage/désapprentissage

L’outil ne fait pas le geste, il l’inspire, les méthodes agiles ne sont pas magiques, il faut que les intervenants fassent le chemin de leur évolution cognitive-émotionnelle-mimétique. Dit autrement, qu’ils fassent évoluer leurs savoir-faire, savoir-être et savoir copier les autres. S’il existe aujourd’hui des « grenouilles agiles » ce n’est pas par hasard, elles sont le fruit d’une évolution professionnelle, de la maturation d’un environnement, d’un développement socio-psychologique…..toute une histoire dont les désapprentissages/apprentissages successifs ont jalonné les étapes.