2016, rumination ou ocytocine ?

Après une année de records de chaleur et d’horreur, je vous souhaite une année 2016 pleine de nouvelles solutions profitables pour l’humanité. Conscients de nos fragilités, de nos inquiétudes… et de l’influence des états d’âme sur notre vision du monde et donc sur nos décisions. Passons de la rumination improductive à la réflexion créative, allons chercher des ressourcements dans la bienveillance, l’amour et… l’ocytocine.